Premier texte des sept vieillards et trois lettres inédites de Charles Baudelaire

Premier texte des sept vieillards et trois lettres inédites de Charles Baudelaire. Société nimoise des amis des livres, 1928. Exemplaire numéro 3/135. Broché

Plus d'informations

En stock : 1

29.0€ TTC

Premier texte des sept vieillards et trois lettres inédites de Charles Baudelaire. Société nimoise des amis des livres, 1928. Exemplaire numéro 3/135. Broché. Format : 19X24cm. En frontispice, un portrait de Baudelaire à 19 ans peint par Emile Deroy. Au sommaire : Les sept Vieillards, Aux sept Vieillards est jointe une feuille de corrections, A la quatrième page du manuscrit ci-dessus une lettre tronquée de ses premières lignes, Une lettre d'une page et demi dont le destinataire était le père de Jacques Crépet, Eugène Crépet, Une lettre adressée à M.de Mars en avril 1855. Ci-après, les deux textes des Sept Vieillards en regard l'un de l'autre; à gauche texte du manuscrit, à droite, texte Poulet-Malassis, 1861. Couverture défraichie : le dos est quasiment inexistant, pliures marquées sur les plats, Taches importantes sur les plats. Le portrait de Baudelaire est totalement désolidarisé. Les cahiers sont très fragilisés et se désolidarisent. Les pages sont propres mais traces du papier à lettres sur les pages en question. D'autres photos et d'autres détails sur demande. Exemplaire vendu en l'état. Prévoir restaurations. Peu courant

Baudelaire lettres inédites société nimoise des amis des liv